2 activités culturelles à faire en famille, à Paris

On se plaint toujours de ne pas trouver des activités à faire quand on est en famille. Cependant, il en existe bel et bien, et des originales. Si vous êtes à Paris, profitez de votre séjour en famille, pour visiter de manière atypique, son parc zoologique, et le musée du quai Branly – Jacques Chirac. On y organise des activités intéressantes.

Une visite unique au parc zoologique de la capitale

Si vous voulez un loisir à faire qui soit original et éducatif à Paris, pensez au parcours biodiversité qu’on organise actuellement au parc zoologique de la ville. On vous organise sur les lieux, un circuit complet et atypique qui débute dès l’entrée du parc. En effet, on vous y fera une découverte de ce qu’est la biodiversité et la variété des espèces vivantes. Ensuite, vous aurez droits à une douzaine d’activités différentes, aussi ludiques les unes que les autres. Il y aura également des petits tests entre les circuits, en invitant les participants à bien observer les alentours. Ces tests se feront sous forme de questions qui s’adressent surtout aux enfants, afin de savoir ce qu’ils ont vu et s’ils ont compris les phénomènes rencontrés. Bien sûr, on aura des explications scientifiques qui permettront aux enfants de comprendre l’environnement et la nature. En plus des observations, il y aura aussi des séances de moulage. On aura également des activités qui invitent les enfants à comparer et à différencier diverses espèces présentes dans le parc. Et enfin, on stimulera aussi vos sens, en marchant pieds nus par exemple.

Les sens en éveille au musée du Quai-Branly

Au musée du Quai-Branly, on organise une séance de visite qui invite les participants et surtout les enfants, à bien voir et écouter. Pour ce faire, la visite va permettre aux participants de commencer une expérience sensorielle hors du commun, dans l’environnement africain. Ils seront intégrés dans la salle où l’on expose les tapis du Maroc qui permettent de susciter la vision à travers les couleurs agréables qu’offrent les tapisseries des lieux. Ensuite, on invitera les participants à toucher la douceur de la laine. Une chose rare quand on parle de musée. Et d’un environnement à un autre, un son magique entraine progressivement les personnes présentes, en Amérique. Ici, on s’éblouira devant l’exception qu’offre la vision des coiffes des amérindiens d’antan. On invitera également, les visiteurs à reconnaitre les oiseaux derrières chaque plume qui a permis de concevoir les coiffes. Et la visite continuera comme cela, en voyageant à travers la culture et en incitant les sens à travailler.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *