Conseils pour traiter les Enfants têtus

Vous pouvez avoir un tout-petit têtu qui refuse de rester dans son berceau ou qui écarte sa cuillère de céréales à chaque fois que vous essayez de le nourrir. Vous pouvez aussi avoir un enfant de six ans avec une tête de taureau qui insiste pour porter les mêmes vêtements tous les jours et piétine son pied pour défier toutes les règles ou instructions que vous lui donnez. Voici quelques méthodes sur lesquels vous pouvez compter pour enrayer leur comportement obstiné.

Écoutez, ne discutez pas

La communication est une voie à double sens. Si vous voulez que votre enfant vous écoute, vous devez d’abord être prêt à les écouter. Les enfants à la volonté forte peuvent avoir des opinions bien arrêtées et ont tendance à se disputer. Ils peuvent devenir provocants s’ils sentent qu’ils ne sont pas entendus. La plupart du temps, quand votre enfant insiste pour faire ou ne pas faire quelque chose, l’écouter et avoir une conversation ouverte sur ce qui le dérange peut faire l’affaire.

Connectez-vous avec eux, ne les forcez pas

Lorsque vous forcez les enfants à faire quelque chose, ils ont tendance à se rebeller et à faire tout ce qu’ils ne devraient pas. Le terme qui définit le mieux ce comportement est la volonté de contrer, qui est un trait commun chez les enfants têtus. La contrepartie est instinctive et ne se limite pas aux enfants. Connectez-vous avec vos enfants !
Par exemple, forcer votre enfant de six ans, qui tient à regarder la télévision après son coucher, ne va pas aider. Au lieu de cela, asseyez-vous avec lui et montrez de l’intérêt pour ce qu’il regarde.

Donnez-leur des options

Les enfants ont un esprit qui leur est propre et n’aiment pas toujours qu’on leur dise quoi faire. Dites à votre enfant têtue, âgée de quatre ans, qu’elle doit être au lit à 21 heures au plus tard. Tout ce que vous obtiendrez d’elle, c’est un «non! Dites à votre garçon têtu de cinq ans d’acheter un jouet que vous avez choisi et il ne le voudra PAS. Donnez à vos enfants des options et non des directives. Au lieu de lui dire de se coucher, demandez-lui si elle voudrait lire l’histoire A ou B avant de dormir. Cela dit, trop d’options ne sont pas bonnes non plus.

Restez calme

Crier à un enfant provocant et hurlant transformera une conversation ordinaire entre un parent et un enfant en match-criant. Votre enfant pourrait prendre votre réponse comme une invitation à un combat verbal. Cela ne fera qu’empirer les choses. C’est à vous de diriger la conversation jusqu’à une conclusion pratique, car vous êtes l’adulte. Aidez votre enfant à comprendre le besoin de faire quelque chose ou de se comporter de manière spécifique. Faites ce qu’il faut pour rester calme.

Créer un environnement convivial à la maison

Les enfants apprennent par l’observation et l’expérience. S’ils voient leurs parents se disputer tout le temps, ils apprendront à imiter cela. La discorde conjugale entre les parents peut créer un environnement stressant dans la maison, affectant l’humeur et le comportement des enfants. Selon une étude, la discorde conjugale peut entraîner un retrait social et même une agression chez les enfants.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *