Prévention et gestion des disputes entre fratries

Être parent, c’est une grande responsabilité. Face aux disputes incessantes des enfants, on est vite désemparé que souvent on finisse par perdre patience. Pour vous éviter les crises de nerfs, découvrez les attitudes que vous devez adopter puisque parfois l’établissement des règles peut ne plus suffire.

Comprendre ce qui s’est passé

Avant de faire quoi que ce soit, vous devez toujours prendre le temps pour comprendre la raison de la dispute. Souvent, on a juste envie que la dispute s’arrête si bien qu’on sort tout simplement la phrase habituelle « je ne veux pas savoir ce qui s’est passé » ou « je ne veux pas savoir à qui est la faute ». Pourtant, c’est une très grave erreur. En effet, lorsque vous essayez de comprendre la situation, il vous sera plus facile d’apprendre à vos enfants à reconnaître leurs torts. Bien sûr, cela devra se faire de manière parfaitement neutre et juste.

Être présent

Habituellement, la présence d’un seul parent suffit pour éviter les disputes entre les enfants. Mais, lorsque vous ne pouvez pas être tout près d’eux, faites-les comprendre que vous êtes toujours là, que vous les surveillez toujours et que vous entendez tout. Mais si malgré cela vos enfants continuent toujours de se chamailler et de se disputer, n’hésitez pas à intervenir tout en gardant votre calme. Dites-leur pas exemple que « si vous continuez comme cela, chacun de vous regagnera sa chambre et jouera tout seul ». Sinon, vous pouvez aussi tenter de détourner leur attention en les proposant d’autres activités.

Apprendre aux enfants à discuter

Entre discuter et disputer, il y a vraiment un très grand fossé. Discuter c’est se communiquer dans le calme alors que disputer c’est tout à fait le contraire. Le fait de savoir discuter permet de créer une ambiance harmonieuse au sein de la famille. Cela permet également de mieux se parler. Vos enfants
Rappelez-vous également que les disputes font, normalement, intégralement partie de la vie des enfants. Il est donc de votre ressort, en tant que parents, de les canaliser afin qu’aucun d’entre eux ne dépasse pas trop les bornes.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *